Sans sucres ajoutés

Sans sucres ajoutés

Une bonne transition entre le pâturage et l’étable

Posted in : on 14-06-2024

Avec l’arrivée de l’automne, les jours commencent à raccourcir et à se refroidir. Cela signifie que les chevaux seront à nouveau plus souvent à l’écurie et que la ration de votre cheval changera. En raison de la valeur nutritionnelle réduite de l’herbe, en automne et en hiver, les chevaux ne peuvent pas obtenir tous les nutriments nécessaires. Une bonne ration est importante et à chaque changement d’alimentation, la digestion de votre cheval doit s’adapter à la nouvelle situation. Une transition soudaine peut affecter le métabolisme et augmenter le risque de coliques ou de constipation. Nous vous donnons quelques conseils pour une bonne transition du pâturage à l’étable !

 

Exercice suffisant

Les chevaux qui sont plus souvent à l’écurie en automne et en hiver font moins d’exercice. L’exercice est très important pour les chevaux car il assure une bonne circulation et stimule la digestion. Si vous veillez à ce que votre cheval fasse au moins 1 à 2 heures d’exercice adéquat par jour, vous réduisez les risques de maladies telles que les pattes d’écurie et la constipation. Si vous souhaitez soutenir davantage la circulation sanguine de votre cheval en hiver, vous pouvez lui donner des herbes telles que l’ortie ou la giroflée, en plus d’un exercice suffisant. Ces deux plantes sont naturellement riches en vitamines et minéraux qui stimulent l’élimination des déchets et des liquides. Le trèfle est également appelé “herbe lymphatique” en raison de son effet nettoyant. Il s’agit d’une herbe fine et appétissante pour les chevaux, qui apporte un soutien supplémentaire et renforce le système lymphatique.

 

Réduction du pâturage

Laissez votre cheval s’habituer progressivement au changement du nombre d’heures passées au pâturage et à la nouvelle ration correspondante. Les fourrages grossiers, tels que l’ensilage d’herbe, contiennent moins d’humidité que l’herbe, mais plus de fibres. Pour digérer correctement les nouveaux aliments, le cheval a besoin d’une production différente d’enzymes et d’une modification de la flore intestinale. Vous pouvez aider votre cheval dans ce domaine en utilisant, par exemple
la levure de bière
qui a un effet stimulant sur la flore intestinale et la digestion. Il existe également plusieurs plantes ayant des effets positifs sur la flore intestinale, telles que le fenugrec, l’origan, l’absinthe, le clou de girofle et le romarin. Ces herbes sont incluses dans HorseFlex Intestinal Herbs, ce qui rend ce mélange d’herbes idéal pour soutenir la flore intestinale et la digestion.
Consultez ici
la gamme complète de produits pour la digestion.

 

Prévenir l’ennui

Une fois que les chevaux sont rentrés dans leurs stalles, ils peuvent bouger beaucoup moins. Cela peut conduire à l’ennui et créer des situations ennuyeuses dans l’écurie. Essayez donc de répartir les périodes d’alimentation au box sur la journée, de sorte que votre cheval ne soit privé de nourriture que pendant quelques heures au paddock ou au box. Vous pouvez également utiliser une mangeoire lente pour que votre cheval mange plus longtemps. Les chevaux sont des animaux très sociaux. Dans ce cas, veillez à ce que votre cheval soit accompagné d’un autre cheval avec lequel il s’entend bien. Cela s’applique également à l’écurie. Vous éviterez ainsi des problèmes et des tensions inutiles. De cette façon, votre cheval peut encore faire preuve d’un comportement social en automne et en hiver.

 

Maintenir les sources d’eau libres de glace

Dans les écuries, les chevaux n’ont pas la possibilité de manger de l’herbe fraîche. L’herbe fraîche est composée à 80 % d’eau. Cette pénurie doit donc être complétée par de l’eau potable fraîche. En outre, veillez à ce que les sources d’eau de votre cheval restent libres de glace. De cette façon, vous pouvez être sûr que votre cheval a suffisamment à boire. CONSEIL : Jetez un canard en caoutchouc dans l’abreuvoir, le mouvement du canard rendra l’eau moins susceptible de geler !

 

Reconstituer les nutriments

Certains chevaux se débrouillent bien en automne et en hiver en se contentant de fourrage, mais il se peut qu’ils ne reçoivent pas assez de nutriments. Cela peut alors affecter la digestion, la flore intestinale et la résistance de votre cheval. Complétez la ration de votre cheval avec des vitamines, des minéraux ou des herbes supplémentaires si nécessaire et gardez votre cheval en bonne santé et en forme pendant l’automne. Le saviez-vous ? Les chevaux mâchent des fourrages grossiers (foin et/ou herbe) pendant 16 heures par jour en moyenne. Si un cheval reçoit trop peu de fourrage ou reste sans fourrage pendant plus de deux heures, l’acidité de l’estomac peut être déséquilibrée. Diverses plantes et minéraux peuvent apporter un soutien supplémentaire et rééquilibrer l’estomac de votre cheval. HorseFlex Stomach Balance a été spécialement développé pour les chevaux ayant un estomac sensible. Il contribue à maintenir une acidité normale dans l’estomac, a un effet apaisant sur les muqueuses et une influence positive sur l’appétit.

PRODUITS MIS EN ÉVIDENCE

Abonnez-vous et restez au courant de toutes les promotions et nouvelles !