Sans sucres ajoutés

Livraison gratuite à partir de 30

Coliques de sable chez les chevaux

Posted in : on 14-06-2024

La colique de sable est une forme de colique causée par la présence de sable dans les intestins. Elle survient principalement en dehors de la saison de pâturage et est souvent la conséquence du pâturage d’une prairie dénudée ou de l’ingestion d’aliments (grossiers) provenant d’un sol sablonneux. En outre, un cheval peut également souffrir de coliques de sable lorsqu’il mange délibérément du sable. Les coliques de sable pouvant être très graves, il est important d’en connaître les symptômes afin de pouvoir donner l’alerte à temps. Dans ce blog, nous expliquons exactement ce qu’est la colique de sable équine, comment reconnaître ses symptômes, à quoi ressemble le traitement de la colique de sable et ce que vous pouvez faire pour prévenir la colique de sable.

 

Qu’est-ce que la colique des sables ?

La colique est un terme générique désignant la douleur abdominale chez les chevaux. Elle peut être plus ou moins grave et avoir des causes différentes, comme une infestation de vers ou une infection. Lorsqu’un cheval souffre de coliques de sable, celles-ci sont dues à une accumulation de sable dans les intestins. Si un cheval ingère une fois une petite quantité de sable en broutant, il n’y a rien d’anormal. Le la digestion des chevaux est parfaitement capable de se débarrasser d’une petite quantité de sable. Cependant, les choses se gâtent lorsque votre cheval ingère du sable plus souvent ou en plus grande quantité. Le sable ne circule plus dans le système gastro-intestinal et s’accumule dans les intestins. Cela provoque une abrasion de la paroi intestinale et, à terme, les intestins ne peuvent plus fonctionner correctement. À un moment donné, la constipation provoque de fortes douleurs abdominales : votre cheval a des coliques. La gravité des coliques peut varier considérablement, de légère à très grave. Un vétérinaire peut diagnostiquer les coliques de sable à l’aide d’une radiographie.

 

Quels sont les symptômes d’un cheval souffrant de coliques de sable ?

Les coliques de sable pouvant être très graves, il est important de reconnaître les (premiers) symptômes afin d’agir rapidement et d’éviter que la situation ne s’aggrave. Les symptômes courants de la colique de sable sont les suivants

  • L’insignifiance
  • Diarrhée
  • Diminution de l’appétit
  • Fièvre
  • Minceur
  • Ventre gonflé
  • Réaction violente à la conduite ou au toucher du côté droit de l’abdomen
  • Comportement agité (se rouler, se coucher, se lever, se gratter)

Votre cheval présente-t-il des symptômes correspondant à la liste ci-dessus ? Si c’est le cas, contactez immédiatement un vétérinaire. La colique de sable peut devenir très grave et le cheval peut même mourir dans les cas extrêmes.

 

Traiter les coliques de sable

Si votre cheval souffre de coliques de sable, il est important d’éliminer le plus rapidement possible le sable accumulé dans les intestins. Le vétérinaire établira un plan de traitement pour éliminer le sable. Dans de nombreux cas, le vétérinaire administre des électrolytes et de l’huile de paraffine à un cheval souffrant de coliques de sable à l’aide d’une sonde afin de faire bouger le sable et de l’évacuer de l’organisme. Ensuite, le cheval reçoit souvent un traitement à base de graines de psyllium (fleawort). Au contact de l’eau, l’hydrocotyle gonfle et forme une substance collante qui permet d’évacuer les derniers résidus de sable des intestins. Dans certains cas graves et lorsque le sondage n’est pas suffisant, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Le cheval mange du sable dans un pâturage nu et risque de souffrir de coliques de sable.

Les meilleurs moyens de prévenir les coliques de sable

Les coliques de sable peuvent prendre des formes graves, c’est pourquoi il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Pour prévenir les coliques de sable, il est important d’empêcher votre cheval de manger du sable. Cependant, cela est plus facile à dire qu’à faire. Ainsi, l’ingestion de sable est à la fois consciente et inconsciente, et il est parfois difficile de déterminer quand votre cheval mange du sable et quelle quantité il ingère. Êtes-vous curieux de connaître les causes de la consommation de sable et de savoir comment y remédier ? Lisez ensuite notre blog sur
la consommation de sable chez les chevaux
.

Pour prévenir les coliques de sable, nous avons rassemblé pour vous 5 conseils :

Conseil n° 1 : y a-t-il des endroits dans la prairie où l’herbe pousse encore un peu ? Délimitez ensuite temporairement ces zones dénudées à l’aide d’un ruban. En mangeant les brins courts dans un pâturage dénudé, un cheval ingère, sans le savoir, beaucoup de sable.

Conseil n° 2 : votre cheval se tient-il parfois dans le paddock pour y être nourri ? Si c’est le cas, ne donnez pas le foin à même le sol, mais placez-le sur une surface carrelée ou, par exemple, dans un récipient en plastique. Si vous suspendez le foin dans un filet à foin, vous pouvez placer un tapis en caoutchouc sous le filet à foin pour éviter que votre cheval ne mange le foin détaché du sol sablonneux.

Conseil n° 3 : veillez à ce que votre cheval ait toujours beaucoup de foin à sa disposition. La consommation de fourrage grossier permet aux intestins de bouger et d’éliminer le sable plus facilement.

Conseil n° 4 : donnez à votre cheval autant d’exercice (libre) que possible. En effet, un exercice suffisant est nécessaire pour stimuler la digestion de votre cheval. Plus le système digestif fonctionne bien, plus l’organisme du cheval est en mesure d’éliminer le sable de manière naturelle.

Conseil 5 : Avez-vous l’impression que votre cheval ingère trop de sable ? Dans ce cas, envisagez de faire une cure de graines de psyllium à titre préventif afin de vous assurer que le sable qui n’est pas excrété naturellement est toujours évacué de l’organisme.

PRODUITS MIS EN ÉVIDENCE

Abonnez-vous et restez au courant de toutes les promotions et nouvelles !